Mortel ennui

Que retiendra la Haute-Marne de cette 50e semaine ? Qu’elle se morfond dans l’ennui. Du moins pour les mystérieux membres du collectif qui tuent le temps – à défaut que quelques anciens – en jouant avec talent de la procédure afin de réduire le port du masque.

Leur action vise notamment à faire cesser « l’atteinte grave et illégale à la liberté d’aller et venir ». Il sera intéressant, sous des cieux redevenus plus sereins, d’étudier leurs motivations profondes. Eux, qui demeurent masqués, parviennent à nous faire ôter les nôtres dans le contexte que l’on sait : tous les soirs, sur la carte de France, la Haute-Marne s’obstine à rester une tâche foncée. Le taux d’incidence honni continue de regrimper bien plus qu’ailleurs ; il n’y a jamais eu autant d’avis de décès dans ces colonnes. On leur sait gré de leur vigilance à protéger nos libertés ; dans ce registre, leur engagement citoyen restera précieux. A partir de mardi, le couvre-feu commencera à 20 heures. Durant la guerre, c’était 22 ou 23 heures. Pour eux, le plumitif laborieux astreint à chronique suggérerait bien un autre vaccin ; las, il reste à mettre au point.

JHM du 13 décembre 2020

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *