La piquouse

Que retiendra la Haute-Marne de cette 49e semaine ? Sans doute l’imminence du vaccin ; les premiers à être traités seront les résidents et les soignants des Ehpad. A priori, en Haute-Marne, avec un peu de mémoire (Le Chêne au printemps) adossée à une vision synthétique de notre rubrique “Avis de décès”, chacun devrait se réjouir.

Stop ! La Haute-Marne est en France, pays des lumières, mais aussi le pays le plus sceptique du monde quant aux vaccins ! Un Français sur deux ne veut pas se faire vacciner. Donc en gros un lecteur de cette chronique sur deux. Une partie ce ceux qui refusent de se faire vacciner fondent leur argumentation sur ce que chacun sait : ce vaccin n’est là que pour stériliser l’humanité. Le lobby juif ne saurait tarder à surgir dans le débat. D’ailleurs qu’il me soit permis de révéler enfin ici la platitude dissimulée de la Terre. Oui, notre planète est plate comme cet articulet. La rotondité n’est que vile foutaise. 16 % des Américains en sont convaincus. Ne vous gaussez pas : 9 % d’entre les Français (d’entre vous) en sont aussi persuadés. Risquons donc ici une confidence : 100 % des plumitifs laborieux astreints à chronique dominicale dans ces colonnes penchent plutôt du côté de Galilée. Chut !

Piqure de rappel : Pasteur sauve encore chaque année des millions d’êtres humains.

Du côté des bonnes nouvelles, je vous incite fortement à lire la rubrique éco de mardi prochain. On y évoque LA vraie bonne nouvelle emblématique dont notre territoire a besoin. Vous avez tous entendu parler des jeunes diplômés qui quittent définitivement la Haute-Marne ? Quatre copains langrois, qui sont partis se former loin pour devenir ingénieurs, qui sont allés travailler encore plus loin, ont décidé bien avant d’être trentenaires de revenir à l’intérieur des remparts pour créer leur entreprise. Ils en ont. Ils en veulent. En toute modestie, ils nous en apportent la preuve formelle : avec de l’intelligence, l’avenir est ici.

JHM du 6 décembre 2020

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *