Le regard de Pequeño

Le Péqué me fait remarquer qu’il y a bien trop longtemps que je ne l’ai pas pris en photo, que je n’ai pas fait de portrait de qui que ce soit, ce qui est fâcheux et trahit une période contrariante et troublée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *