La loi des petits nombres

Que retiendra la Haute-Marne de cette 44e semaine ? L’acte II du reconfinement sans doute. Demeurent quelques curseurs à positionner avec davantage de pertinence. Le Préfet et les grands élus font le job. Personne ne doit perdre la face. Mais de grâce, ne commandez chez Amazon que ce que vous êtes absolument sûr de ne pas trouver chez votre libraire dans quelques jours quand il pourra rouvrir.

Jetez un œil sur la carte du taux d’incidence par commune que publie le JHM aujourd’hui. Des petits villages comme Thonnance-les-Moulins, Romain-sur-Meuse, Vauxbons, Gilley et tant d’autres pulvérisent le seuil des 1000 ! Pas de panique. C’est la Loi des petits nombres : un malade pour un village de 100 habitant, cela fait un taux de 1000. Que le malade soit déclaré comme guéri, et en une seconde, le taux tombe à zéro. Le bleu foncé nous oblige à raison garder.

J’évoquais impudiquement ici même il y a une semaine ma reconnaissance infinie à M. Flouest, qui fut professeur de latin et de français il y a… (vous n’étiez pas née, Madame). Une âme charitable lui a transmis mon propos. Il a réagi avec émotion et gentillesse. Il vit aujourd’hui dans le Morvan. Il y œuvre au sein d’associations culturelles. Ses anciens élèves bragards s’en réjouiront.

JHM du 1er novembre 2020

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *