Économies

Que retiendra la Haute-Marne de cette 40e semaine ? Que la région XXL ne répond pas exactement aux espoirs placés naïvement en elle en termes d’économies d’échelle (JHM du 3 octobre p. 4). Des raisons objectives, mécaniques, expliquent cet échec que l’on veut croire provisoire. Mais pas seulement.

On attend des élus du Grand Est qu’ils œuvrent pour la sécurité, la santé, le bien-être des gens d’ici : nous. On les a désignés afin qu’ils améliorent notre qualité de vie, la vitalité de nos entreprises, la formation de nos lycéens, etc. Non ?

Or, cette semaine, le plumitif laborieux astreint à chronique peine à discerner chez certains d’entre eux les motivations qui les poussent à se voter un voyage d’études en Chine à l’occasion du Forum de la Route de la Soie. Je conçois volontiers qu’ils se rendent au Salon de l’agriculture, mais pas à celui d’Abidjan en novembre. Je me réjouis qu’ils se penchent sur le sort souvent injuste réservé aux femmes dans le monde du travail. Pour autant, faut-il vraiment se déplacer au sommet de la femme manufacturière… au Canada ? S’il y a des économies de fonctionnement et de kilos de CO2 à réaliser… Certes, c’est symbolique.

Symbolique aussi, qui sait prémonitoire, la déambulation, dans le centre-ville de Chaumont, hier soir, des “Tambours de la muerte” ? On retiendra que les tambours, c’est entraînant.

JHM du 6 octobre 2019

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *