Camarades, si si…

Que retiendra la Haute-Marne de cette 32e semaine ? Sans doute pas qu’en face de l’article qui relatait le premier déplacement de la nouvelle secrétaire d’État, Mme Abba, au Der, en figurait un autre intitulé « Stop aux incivilités à Montier-en-Der » (JHM du 4 août p. 4 et 5). Je précise que les deux événements ne présentent strictement aucun rapport. Qu’il soit permis au plumitif laborieux astreint à chronique, votre serviteur, d’évoquer plutôt la une de la veille : lundi 3, le JHM titrait sur Yto. La photo montre deux salariés (les derniers) devant l’entrée d’une usine que j’ai connue comme tant de Bragards sous le nom de C.I.M.A. LA Cima. Vous n’étiez pas née, Madame ; je me demande même si votre mère…

Donc, à l’époque, une usine employait près de 3000 salariés à Saint-Dizier. Si, si… Il fallait agrandir le Vert-Bois pour loger tout ce beau monde venu des campagnes qui s’équipaient… en tracteurs. Je suis un enfant de ce Saint-Dizier là. On était fiers d’en être et on ne doutait pas de l’avenir, camarades.

Le présent m’afflige un tantinet.

Pour prendre des forces avant le retour du virus, je marche en forêt. J’ai découvert cette semaine (que la honte me foudroie !) les gorges dites de la Vingeanne. Ça aussi c’est en Haute-Marne. Si, si… Que c’est beau ! Allez-y. Emmenez vos enfants. Montrez-leur comme les Bragards, au mitant du siècle dernier, montraient à leurs rejetons, futurs plumitifs, LA Cima. Parce que ça peut disparaître, ça aussi. Si on n’y prend garde. Si, si…

JHM du 9 août 2020

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *