Signal

Que retiendra la Haute-Marne de cette 18e semaine de l’année ? La qualification du CVB 52 en finale du championnat pour la 3e année consécutive, sans doute. Les Haut-Marnais joueront leur match à domicile… à Reims. Jean-Masson ? Trop petit !

Comme toute chose en ce bas monde, Palestra présente à ce jour un inconvénient majeur (les Chaumontais assujettis à l’impôt local en savent quelque chose) et des avantages. Au rang de ces derniers, on évoquera ici l’horizon de la cité préfecture enfin déchiré par l’érection des grues de chantier. Les plus jeunes ne savaient même pas ce que c’était, une grue.

Mais Palestra, c’est aussi un prétexte à rire jaune, pour les naïfs tel le plumitif laborieux astreint à titiller chaque dimanche matin les zygomatiques de ses trop rares lecteurs.

J’explique : dans sa moitié “solide”, Palestra est prévu pour accueillir les matches du CVB 52. Pour réussir, le pari implique que le club phare des Haut-Marnais se maintienne au niveau exceptionnel qui est le sien depuis quelques années. On s’y emploie volontiers, aussi avec nos impôts. Enfin, quand je dis volontiers…

Donc Palestra pousse bien. Une fois terminée, l’installation sera le théâtre très attendu des exploits du CVB 52. Dans certaines limites…

Pour disputer à Chaumont la finale du championnat de volley cette année, il fallait officiellement une salle d’au moins 3000 places, d’où Reims… Mais Palestra en comptera… 2000 !

Je sens que ça énerve.

Changeons de sujet…

Un jeune ami, membre de la grande famille des enseignants, né le long des rives du cours haut de la Marne, vient de réussir un concours difficile. Il termine juste devant le deuxième, situation qui lui vaut une place enviable pour choisir le décor de son avenir. Bordeaux ? Nice ? Aix ? Il a mis “Haute-Marne”. En qualité de vie, les lignes commencent à bouger.

On appelle cela un signal faible.

JHM du 5 mai 2019

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *