Plan cul en creux

Que retiendra la Haute-Marne de cette 37e semaine ? Peut-être l’annonce de la probable suppression des guichets des gares SNCF ? (JHM de samedi 12) Il y aura donc moins de voyageurs et donc in fine moins de trains. Dès lors, était-il vraiment judicieux de refaire la gare de Chaumont ?

Page 5 du même journal, je vous conseille la relecture des dernières lignes (les autres aussi, va …) de l’interview du directeur de Cigéo. Entre guillemets, il dit, texto : « je tiens à rassurer, les travaux menés actuellement entre le laboratoire et l’espace technologique ne sont pas les prémices du chantier de Cigéo ». Pourquoi « rassurer » ? Comme si le chantier de Cigéo était porteur de sourdes menaces ?

Vous connaissez, Mesdames, mon penchant immodéré pour l’exploit, mon héroïsme naturel qui permet à un corps parfaitement entretenu de s’exprimer pleinement dans les grands espaces. J’avais donc prévu l’Everest pour ce week-end. Las, la Covid et ses contingences contraignirent votre serviteur, plumitif laborieux astreint à chronique, à se rabattre sur le Cul du Cerf. Pour faire mon savant, je cherchais donc quelques informations à caractère scientifique sur ce site emblématique haut-marnais et un plan avant de l’aborder.

J’errais ainsi jusqu’à Wikipédia. Dûment renseignée par un esprit bien pensant, l’encyclopédie en ligne ne connaît plus le Cul du Cerf, mais “La Reculée du Creux du Cerf”. L’encyclopédie précise même que le titre de l’article a été changé. Il s’est donc trouvé quelqu’un pour mettre à l’index notre Cul. La bien pensance moralisatrice dégoulinante m’afflige autant que ceux qui censurent Les Dix Petits Nègres d’Agatha Christie. Décidément, je vieillis ; je commence à me demander si ça n’était pas mieux avant.

JHM du 13 septembre 2020

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *