Les bidons laids

Que retiendra la Haute-Marne de cette 32e semaine de l’année ? Que la cathédrale de Langres, érigée il y a quelques siècles pour l’élévation des âmes, a vu jeudi monter dans le ciel une blessée et son sauveteur, suspendus par un câble à un hélicoptère (JHM du 9 août).

Moins spectaculaire, plus terre à terre, on a vu plusieurs fois dans les pages du JHM (mardi, jeudi, vendredi, samedi) des déchets abandonnés par leurs propriétaires en des sites non prévus pour cela. Tout porte à croire que achôcres* qui se débarrassent de leurs laids bidons vides sont des Haut-Marnais bien de chez nous. Méfions-nous cependant du “tout porte à croire”. Tout portait à croire que des soldats allemands étaient les auteurs du massacre de Suxy, en août 1944, près de Prauthoy. Or, c’étaient des Russes, comme le rappelle un très pertinent papier (JHM du 9 août p. 4).

Les éleveurs haut-marnais, cette semaine, se rappelaient à notre bon souvenir de consommateurs dans le cadre d’une action parfaitement pacifique (JHM du 8 août). Il en disparaît régulièrement, des éleveurs. C’est ballot. Le même jour, on prenait connaissance du rapport du GIEC sur l’alimentation de milliards de Terriens ces prochaines décennies. On gagnerait à en prendre soin, de nos éleveurs. Leurs bidons de lait vont prendre de la valeur.

Le plumitif laborieux astreint à chronique dominicale, votre serviteur, laissera lâchement la conclusion de cet articulet à la Directrice départementale du Travail. Enfin, l’ex. car Mme Viennot fait valoir ses droits à la retraite.

Elle vivait à Dijon, lorsqu’elle fut nommée en Haute-Marne. Elle n’avait jamais mis les pieds ici. Révélateur, non ?

Aujourd’hui, elle n’a qu’une hâte : revenir avec ses amis pour leur faire découvrir notre territoire. « La Haute-Marne a largement les moyens de tirer parti de son potentiel. Il faut que les Haut-Marnais croient davantage en eux, pris collectivement ». Il faudra bien qu’un jour on essaie.

JHM du 11 août 2019

* achôcres : dans ce contexte, grosses feignasses

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *