D’une rubrique à l’autre

Chaque jour qui passe voit s’allonger le cortège des avis de décès. Entre le 15 et le 31 mars de l’an passé, nous en avions enregistré 114. Il y en a eu 152 durant la même période cette année. Les chiffres officiels de l’ARS mis en perspective avec les données officielles de l’INSEE nous révèlent que depuis le début de la crise, toutes proportions gardées, on meurt beaucoup moins dans les hôpitaux de Haute-Marne que dans ceux du Grand Est. Chut ! Si la Grande Faucheuse l’apprend…

Chaque jour que le confinement étire, dans les colonnes du JHM, en page “Petites annonces”, en rubrique “Contacts”, et sous-rubrique “Voyance” revient Maître Djoul.

Sur fond noir, Maître Djoul nous explique qu’il fait beaucoup de choses, et notamment des facilités de paiement. Maître Djoul l’assure : il peut résoudre TOUS nos PROBLÈMES. J’en aurais bien un à lui soumettre en ce moment…

Cette proximité spatiale avec Maître Djoul – à quelques pages près – m’a donné l’idée de consulter avec quelques mois de retard les prévisions de ses cousins les astrologues. Mes recherches approfondies en attestent : j’espère que le grand Maître est meilleur pour résoudre tous nos problèmes que les astrologues ne l’ont été pour prédire 2020 : aucun n’a vu venir le virus. Pourtant, dès la mi-novembre, la presse évoquait ce qui se passait en Chine. Las pour eux, les astrologues lisent les tarots, pas la presse.

Je lis la presse. J’y ai vu passer quelques opinions malheureuses, qui auraient gagné à davantage de prudence. Les journalistes, comme toutes les corporations, comptent en leur sein des enfants putatifs du grand maître. La prochaine fois, ils réviseront leurs fondamentaux. Ou pas…

Justement, si le virus n’a qu’une vertu, ce sera sans doute d’amener le vaste monde à s’interroger sur ses fondamentaux. Et dans le vaste monde, il y a nous. Tiens, je lance une nouvelle rubrique : qu’est-ce que vous, lecteurs haut-marnais aimés, allez changer (si vous changez quelque chose, vous êtes libres) dans votre façon de vivre, de penser, de croire, de lire, d’acheter, de voter etc. L’adresse mail de votre serviteur est là pour recueillir vos réflexions. J’ai quelque hâte à vous lire.

JHM du 5 avril 2020

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *