Dédémangeaisons

Que retiendra la Haute-Marne de cette 50e semaine de l’année ? Qu’une candidate RN va se présenter aux municipales dans la ville de Diderot (JHM du 12 décembre). Voltaire en a fait trois tours complets dans sa tombe.

Il s’est trouvé (JHM du 13 décembre) un manifestant bragard pour exiger que le Conseil municipal de Saint-Dizier prenne position sur les retraites. Ah bon ? Et pourquoi ? Pourquoi ce Conseil municipal plutôt que n’importe quel autre sur un sujet aussi général ? En quoi serait-on plus concerné à Saint-Dizier qu’ailleurs ? Par contre, sur Unitech, on l’est beaucoup plus, concerné, à Saint-Dizier. Surtout sous les ponts de la Marne ; ceux situés en aval du projet. Or, là, silence…

Le collège Louise Michel de Chaumont a proposé mardi à ses élèves un spectacle théâtral sur… Louise Michel. La Vierge rouge est née en Haute-Marne. L’égérie de la Commune est sans doute une des Haut-Marnaises les plus connues en ce bas monde ; jusqu’en Nouvelle-Calédonie, où elle enseigna. On parlera d’ailleurs beaucoup de ce territoire, en 2020. Un territoire au destin marqué aussi par un autre Haut-Marnais : Edgar Pisani.

On doit à André Noirot, président en exercice du Syndicat départemental d’incendie et de secours (SDIS) l’instant poétique de cet affligeant articulet : devant les pompiers qui manifestaient, il exprime son mécontentement et sans doute davantage en portant la main à une partie de son anatomie approximativement localisée entre le bas de sa ceinture abdominale et le haut de ses quadriceps. Ça le démangeait. Sans doute une nouvelle forme de dialogue social. C’est sur Facebook.

Mais quitte à vous égarer sur les réseaux sociaux, et pour finir l’année définitivement réconcilié avec notre territoire, je vous conseille surtout de visionner les somptueuses vidéos de Benjamin Pawlica sur le Parc national ou sur le Grand Langres.

JHM du 15 décembre 2019

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *