Maintenance

Que retiendra la Haute-Marne de cette 20e semaine de l’année ? Loin de moi l’envie de mettre de l’huile sur le feu, mais Saint-Dizier, qui a toujours sa course au centre-ville, a aussi conservé sa foire. Les deux sujets ayant l’heur de mettre les nerfs à vifs, passons à quelque chose de plus consensuel.Un papier du JHM (mardi 15 mai page 3) a retenu l’attention du plumitif laborieux astreint à chronique : l’hyperactif radar de la côte de l’Abondance. La scène se passe sur la D 417 entre Nogent et Is. Les faits, on les connaît : l’appareil flashe tout et n’importe quoi, en l’occurrence, même largement sous 80 km/h.
On va le voir, c’est la réaction des autorités qui réjouit l’âme des esprits les plus grincheux. Il s’agit d’une opération de maintenance. Tout est normal, nous dit-on.
Si je puis me permettre un modeste vœu aux puissants qui nous gouvernent : ne confiez pas la maintenance d’une centrale nucléaire à la main sans doute experte qui a réglé ce radar-là. Je dis ça, je ne dis rien…
La préfecture ajoute : il n’y a pas de messages d’infraction.
On respire !
Que la puissance publique éprouve le besoin de nous préciser qu’on ne sera pas poursuivi si on passe à moins de 80, devant le radar fou – pardon, en maintenance – sur une portion à 90. Risquons ici une confidence qui fait vaciller sur leurs bases les fondements de l’État de droit : on n’avait pas vraiment envisagé de payer.

Chronique parue dans la rubrique “D’une semaine à l’autre” du JHM dimanche 20 mai 2018.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *