Le PFH

Que retiendra la Haute-Marne de cette 49e semaine ? En feuilletant le JHM des derniers jours, on extrait subjectivement deux unes qui convoquent assez bien notre époque : la signature pour Lisi à Chaumont (l’économie) et la mobilisation contre la réforme des retraites (le social). Dans ces deux sphères, sur ces deux sujets, le PFH a joué un rôle.

Le même PFH qui était présent dans le boudoir de Cléopatre, bien plus tard à Waterloo puis en finale de Coupe du Monde Italie-France à Berlin en 2006. Et tout au long du cours singulier de nos vies. Zizou n’est pas le seul à n’en faire qu’à sa tête*.

Il y a du PFH heureux dans le choix de Lisi de demeurer en Haute-Marne et dans la volonté des élus d’accompagner résolument ce choix (750 emplois à la clé). Il y a du PFH dans le parcours en “mouche du coche” des gilets jaunes à la manif de Chaumont.

Le PFH, nous en sommes tous les victimes, les acteurs, les héros. C’est l’inconnue la plus fantasmée de l’équation irrésolue de l’humanité laborieuse qui cherche “le sens de tout ça”. Ce Putain de Facteur Humain.

* Il sera beaucoup pardonné au plumitif laborieux astreint à chronique, mais pas celle-ci…

JHM du 8 décembre 2019

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *