Capelle Meister

Que retiendra la Haute-Marne de cette 24e semaine de l’année ? En pleine Coupe du Monde de football, on apprend inopinément (JHM de mercredi 12 juin p. 7) que la jeune Laurine Hannequin, née tout près de Saint-Dizier, qui a débuté à Chancenay, s’est vue confier le capitanat de l’équipe de France des moins de 16 ans ; accessoirement, elle est déjà championne du Monde. Une fois de plus, des gens d’ici performent. Le sait-on ? Le dit-on assez ? Je ne vais pas vous resservir le très réchauffé antagonisme du savoir-faire et du faire-savoir.

On a aussi évoqué cette semaine le projet de la Région qui veut doter tous les lycéens d’ordinateurs connectés. Il se trouve des opposants parmi les élus et les enseignants. Il faudrait leur dire que TOUS les lycéens issus de familles qui ont les moyens ont DÉJÀ un ordinateur connecté. Ce sont les enfants des familles modestes qui n’en possèdent pas. À ce titre, ils s’en trouvent encore davantage défavorisés. Allez donc leur expliquer, aux enfants de pauvres, qu’il faut un moratoire pour évaluer la pratique !

J’ai déjà commis ici ce truisme : je devine la même proportion de mauvais et de dangereux chez les enseignants et chez les journalistes. J’en connais. Assez logiquement, il se trouve dans ces deux corporations et toutes les autres des vrais bons, qui améliorent le monde qui les entoure et font progresser les jeunes qui leur sont confiés. Prenez Martine Capelle. Elle enseigne la musique dans un collège qui ne compte pas dans ses rangs les enfants les plus nantis de Haute-Marne. Chaque année, à force de travail, de pédagogie, de talent, de gentillesse, de foi en eux, elle les amène à réaliser un spectacle musical de très haut niveau, avec des musiciens pros. Martine Capelle croit qu’elle enseigne la musique. En fait, elle enseigne l’exigence, la confiance. Elle ouvre des fenêtres et repousse des horizons. On ne dira jamais assez tout ce que l’on doit à ces pédagogues qui déclarent la guerre au déterminisme social. Oui, on est d’ici. Et alors ?

JHM du 16 juin 2019

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *